Actualités

Jean-Louis Dodelin s’offre la Diagonale des Fous - 23-11-2018

Il fait déjà nuit sur l’île de la Réunion, quand Jean-Louis Dodelin, passionné de course à pied, s’élance pour un périple de 165 km, qu’il va parcourir en 47 heures et 17 minutes. Jean-Louis Dodelin, trailer. Comment vous est venue la passion de courir ? Même si j’ai pratiqué le sport depuis ma prime jeunesse, c’est seulement depuis 5 ans que je pratique la course à pied, principalement en solitaire. Après des petites distances, j’ai rapidement développé l’aptitude à courir dans la durée, ce qui m’a permis de participer à quelques marathons, courses de 100 km et même 177 km. La Diagonale des Fous demande t-elle une préparation particulière ? La Diagonale des Fous, l’ultra-trail organisé sur l’île de la Réunion, est l’une des courses les plus difficiles au monde. Elle est l’objectif de nombreux trailers. De mon côté, j’ai suivi un entraînement spécifique en intégrant un régime nutritionnel adapté ainsi qu’une préparation physique tout en m’octroyant une période de repos avant l’épreuve. Avez-vous ressenti des difficultés pendant la course ? Par moments, le mental décroche. Sur ce genre de course très longue, les difficultés apparaissent au 40e km, il y a des moments de doute. Entre coureurs, les échanges apportent du réconfort et de l’encouragement. Sur le plan physique, j’ai ressenti seulement quelques douleurs aux genoux ; il faut savoir rester en deçà de ses limites en préservant le potentiel et en veillant à ne pas dépenser son énergie inutilement. Pour la récupération, le sommeil s’impose naturellement, il ne faut pas le programmer. J’ai dormi deux séquences, une de 20 minutes et une de 1 h 30. Dans quel état d’esprit êtes-vous arrivé ? L’arrivée est un moment magique, l’accueil du public est formidable. Je suis arrivé frais physiquement, sans chute malgré les difficultés lors des fortes dénivellations du terrain ; ça m’a d’ailleurs surpris, je ne m’attendais pas à ça. Le corps s’adapte, et j’ai effectué mes derniers kilomètres dans un réel plaisir. Désormais quel est votre prochain challenge ? L’ultra-trail du Mont-Blanc reste une priorité. Devant l’affluence des inscriptions, la participation est obtenue par tirage au sort, je garde l’espoir.

Liens :